... par SACAR - SACAR

SACAR
...le secours animalier en Romandie !
SACAR
Aller au contenu
La Baule
INTERVENTIONS
REMORQUE AMBULANCE
- notre très fringant mannequin épicène, toujours enthousias- te à nos manipula- tions qui ne requiè- rent dès lors aucune autorisation d'expéri mentation animale !
HIPPOLYTE
OUTILLAGE pour la GRUE
RENAULT MASTER
LAND ROVER et GRUE
BIEN D'AUTRES AVANT NOUS AVAIENT DEJA CHERCHE A PORTER SECOURS AUX INFORTUNES EQUIDES DES VILLES; DES CAMPAGNES ET DES CHAMPS DE BATAILLE. NOUS N'AVONS RIEN INVENTE : JUSTE REUSSI A AS- SEMBLER DES MATERIELS MODERNES POUR LEUR PORTER AIDE. NOUS SOMMES HEUREUX DE PARTAGER QUELQUES SOUVENIRS AVEC VOUS. EN TOUTE MODESTIE !
... ET CES QUELQUES SOUVENIRS D'INTERVENTIONS :
[ les plus récentes en haut de page ]
Quelques jours de soins contre une in- toxication par de la PORCELLE ENRACI- NEE dont un symp- tôme caractéristique est le Harper austra- lien, au Tierspital de Berne, et ... retour à la maison !
JESSICA, abritée de la pluie battante, est paralysée au sol suite à son ingestion d'une plante neuro-toxique : il faut l'hospitaliser au plus vite, son vétérinaire traitant ne pouvant l'aider davantage :
Chaque secours, chaque transport, est un Vécu de plus.

Nous le partageons volontiers avec les visiteurs de notre site, mais nous n'entrons pas nécessairement
dans tous les détails...
DARIUS qui est très attentif aux examens que sa méchante colique suscite. Au départ, son dernier regard pour le Tierspital de Berne en dit long...
KASIM, fringant vingtenaire, ne répondait plus aux traitements de sa méchante colique.
Le transport vers le Tierspital de Berne fut aussi rapidement décidé que ...roulé !
Soutenu par le hamac, le patient n'a pas bougé malgré les fortes douleurs qui le faisaient transpirer - par contre il se manifestait bruyamment aussitôt que que l'ambulancier cessait de lui parler ou s'éloignait un peu de son regard.
A son âge, on ne se remet pas d'un jour au lendemain d'une telle mésaventure.
Les bactéries de son intestin fragilisé par l'opération n'acceptaient de digérer que des aliments soigneusement sélectionnés. Il a fallu les trouver...
Après trois mois de soins et de surveillance acharnés, sa propriétaire a pu lui faire le cadeau d'une première promenade : d'autres suivront !  
24/365
appels
Retourner au contenu